Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Patrick Béguinel

Patrick Béguinel

des textes courts, des chroniques, des nouvelles : mon univers...


Rebirth, de Samy Thiébault

Publié par Patrick Béguinel sur 25 Novembre 2016, 08:17am

Samy Thiébault

Samy Thiébault

Le monde du jazz est une nébuleuse, aux multiples ramifications, aux styles aussi variés que leurs interprètes sont uniques. Dans la catégorie des joueurs de saxophone, voilà Samy Thiébault et son album Rebirth.

 

Comme son titre l'indique, Rebirth peut être le signe d'un renouveau, peut-être personnel ou créatif, pour son auteur. Et qui dit renaissance dit innocence retrouvée. Car en effet, ce que nous pouvons découvrir, à l'écoute de ces 11 titres, est un entrain, une joie de vivre à peine dissimulée.

 

Cette joie de vivre se traduit aisément. Nous sentons que les joueurs prennent un immense bonheur à jouer de leurs instruments, à façonner la musique qui leur ressemble. Ici, tout n'est que légèreté : rythmiques plutôt enlevées, trompettes et sax, flûtes enjouées, rien ne nous guide vers un espace clos.

Bien au contraire !

 

C'est la lumière qui nous attend ici, lumière qui nous donne envie de danser, de fredonner. Rebirth est donc un album entraînant, joyeux, mais également riche et complexe (comme le sont bons nombres de disques de jazz), mais en aucune façon élitiste. Tout le monde peut donc s'y reconnaître, ou tout au moins apprécier l'apport de Thiébault à ce style musical.

 

C'est vrai, rappelez-vous : nous avons tous été baignés par les cartoons de Bugs Bunny, la Panthère Rose, Tom et Jerry... qui avaient tous pour bande son des musiques très jazzy. Dans cet ordre d'idée, nous retrouvons un peu de cette atmosphère dans Rebirth. Ce disque donne la pêche et le sourire, que demander de plus ?

 

Nous retrouvons, musicalement parlant, des influences parfois arabisantes, parfois sud américaines (samba). Certains morceaux évoquent des musiques très photogéniques, cinématographiques. Au détour d'un entremêlement d'instruments, semblant se fondre les uns dans les autres dans un joyeux brouhaha tenant du miracle, nous sommes épatés de constater que le(s) titre(s) tienne(nt) aussi bien la route.  .

 

Et puis, aux détours de tempi plus lents, c'est l'aspect romantique qui ressort, pour une danse entre amants. Les balais se frottent sur les peaux, le piano imprime un rythme sensuel. Quiétude ou romance servent alors de ligne conductrice.

 

Alternant brillamment les atmosphères, déjouant nos certitudes, Samy Thiébault nous offre un album très attachant. Moderne sans renier ses racines, rythmé sans oublier le lien d'intimité se tissant avec nous, Rebirth est un album que nous prenons plaisir à écouter, quelque soit le lieu, le jour ou l'heure de la journée. Il est, en ce sens, indispensable dans une bonne discothèque.

 

Pour vous faire une idée de la teneur de Rebirth : https://www.youtube.com/watch?v=6mU6qG_-l5A

 

Samy Thiébault : sax tenor et soprano, flute et flute alto

Adrien Chicot : piano, Fender Rhodes

Sylvain Romano : double bass

Philippe Soirant : batterie

Meta : percussions

Jean-Philippe Scali : saxophone alto et baryton

Manu Domergue : mellophone 

Guest Avishai Cohen : trompette

 

Tracklist :

1- Abidjan

2- Raqsat Fès

3- Chant Du Très Loin

4- Cancion

5- Laideronnette impératrice des pagodes

6- Enlightments Suite part one : Fron Sky

7- Enlightments Suite part two : In Between

8- Enlightments Suite part trhee : Fron Earth

9- Nafassam

10- Laideronnette impératrice des pagodes (alternative take)

11- Nesfé Jahan

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents